dimanche 24 janvier 2010

Une proposition


O' Flaherty m'a recontacté. On s'est donné rendez-vous à l'endroit habituel, le Ruth's Chris Steak House. Le responsable du département de cryptologie est arrivé avec une grosse valise. J'avais choisi une table un peu à l'écart. Il s'est assis et a jeté un oeil autour de lui, comme s'il se méfiait de quelque chose. Il a fini par se lancer.
- Tu sais que depuis quelques années, on a mis sur pied un projet de relevé systématique de tous les tags et graffitis de ce foutu bled. C'est un sacré boulot crois-moi.
J'en avais entendu parler. Le genre de projet inutile qu'affectionne l'International Spy Foundation. Je sais gardé pour moi mes réflexions. Attendre et laissé venir. Il a continué.
- Voilà pourquoi je t'ai appelé. Depuis que Charly Wang est le représentant de l'Inside City au conseil d'arrondissement, il a décidé de lessiver les murs du quartier. Je juge pas. Mais, rapport au patrimoine, c'est comme qui dirait l'Opernplatz en 1933 .
Il attigeait. L'irlandais est un habitué de la chose. C'est un grandiloquent. Mais je ne voyais pas trop où il voulait en venir. Ca finit par arriver.
-Alors voilà. Je me suis dis, comme tu habitais là et que tu avais un peu de temps devant toi, tu pourrais peut-être photographier tout ça avant que ça disparaisse.
Il a ouvert sa valise et m'a tendu l'équipement adhoc. On s'est quitté là, sans un mot. J'avais juste hoché la tête. Le soleil commençait à descendre vers l'horizon. Il me fallait rejoindre la fondation. Une longue nuit de travail m'attendait.


2 commentaires:

Meta a dit…

Intéressant, ce motif ou plutôt cette tension entre le scriptural (graffitis) et "l'effacement des traces" (ils vont lessiver les murs du quartier). Je ne peux m'empêcher d'y voir un écho au support numérique de l'écriture: un écriture présente-absente, une trace qui s'actualise et s'efface dans un "hors-lieu" pourtant effectif...

Leroy K. May a dit…

C'est peut-être là que l'écrivain trouvera l'inscription derrière le Cinéma Moon Palace qui permettra peut-être de retrouver le meurtrier de Dounia?